Ahlstrom Research and Services




Excusez du peu, Patrick Henriroux, le chef de la Pyramide et l’Institut Paul Bocuse les testent actuellement. Ils pourraient bien dans une certaine mesure révolutionner la restauration.
Qui ? Quoi ? Des moules de cuisson en papier mis au point par le très important centre de Recherche et Développement du groupe finlandais Ahlstrom à Pont-Evêque dirigé par un Indien, Santosh Chavan.
Ce centre de R&D de trente-cinq personnes dont de nombreux ingénieurs venus du monde entier qui travaillent pour l’ensemble du groupe, vient de mettre au point des moules en papier susceptibles de remplacer dans les fours les actuels moules en aluminium ou en silicone.
Des moules constitués de papiers très techniques à forte valeur ajoutée qui offrent un triple avantage : ils ne sont pas chauds lorsqu’ils sortent du four, ils sont capables de supporter des températures de plus de 200 degrès, et sont non adhésifs.
Dernier avantage mis en avant par le groupe finlandais : ils sont biodégrables, à l’instar de tous les produits à base de papier mis au point et commercialisés par Ahlstrom.
Cette innovation toute récente est l’illustration du tournant qu’est en train de prendre ce papetier familial finlandais, coté à la Bourse d’Helsinki.
Tous les grands papetiers mondiaux ont été durement secoués par la crise. Ahlstrom a décidé d’en sortir par le haut en se spécialisant dans les papiers très techniques à forte valeur ajoutée.
Il y a un an, le groupe a ainsi cédé plusieurs usines dans le monde dont l’usine de la Gère, spécialisée dans les papiers à double face et employant près de deux cents personnes, qu’il possédait à Pont-Evêque à côté de son centre de recherche.
Cette restructuration a amené Ahlstrom à changer de taille. Ses effectifs, vu sa nouvelle orientation stratégique, sont passés de 6 000 à 3 500 dans le monde et de 1 300 à 650 en France.
La restructuration a également concerné la fonction support financière pour l’ensemble du groupe de Pont-Evêque où quinze emplois sont en passe d’être relocalisés à l’étranger.
Mais dans le même temps, les fonctions support de la Business Area de la partie alimentaire pour l’ensemble du Groupe, s’est implantée il y a un an sur le site, soit une quinzaine de personnes, ce qui amène les effectifs globaux du groupe Ahlstrom, hors usine bien sûr, à rester stables dans l’agglomération viennoise.
Outre la R&D et un show room (salle de créativité pour les clients), le groupe accueille au sein de bureaux très lumineux, les fonctions supports du groupe pour les achats, l’informatique et les ressources humaines.
On y trouve aussi une imposante unité pilote de fabrication qui permet aux équipes de Recherche et Développement de tester les nouveaux papiers avant qu’ils ne soient mis sur le marché.
La palette des travaux et des recherches est vaste. Outre l’alimentaire, Ahlstrom développe des fibres technologiques dans le secteur médical, (masques, blouses, etc.), mais aussi dans le transport (filtres pour l’air, l’huile et le gaz), dans les diagnostics médiaux et papiers analytiques de laboratoire, l’énergie dont des fibres à haute performance utilisées dans les éoliennes, mais encore le BTP : papiers de décoration, papiers peints, revêtements de sol, etc.
C’est en s’appuyant sur l’innovation que le groupe, désormais recentré sur les papiers à forte valeur ajoutée, entend rebondir dans le cadre de son plan d’entreprise 2013/2020.
Ahlstrom qui a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 1,01 milliard d’euros pour un résultat net de 57 millions d’euros, tourne également ses regards vers l’Asie et notamment la Chine.
Noël Cartier qui a dirigé pendant longtemps le centre de R&D de Pont-Evêque est parti pour deux ans à Shanghai avec sa famille pour créer un nouveau centre de R&D destiné à l’Asie et à la Chine. « Il ne s’agit pas de concurrencer le centre de R&D de Pont-Evêque. Son rôle sera d’adapter, d’appliquer aux marchés asiatiques les produits que nous créons en Europe. Il n’a pas de vocation à faire de la recherche », explique Viviane Bonneton, HR Development Manager.
Aucun risque donc, Pont-Evêque est destiné à rester le cœur de l’innovation du groupe Ahlstrom.



Coordonnées :


Ahlstrom Research and Services

ZI de l’Abbaye

Pont-Evêque

tel. 04 74 57 29 27

Site :http://www.ahlstrom.com