Au bonheur Partagé




Ce n’est pas qu’une épicerie sociale qui propose des prix très bas, mais aussi une épicerie solidaire ouverte à tout le monde. « Au bonheur Partagé » à Pont-Evêque innove en créant au cœur de la commune une épicerie traditionnelle, vrai lieu de vie et d’échanges. Une initiative de la municipalité épiscopontine qui vient de fêter son premier anniversaire. Bilan positif !

Une urne est posée à côté des étals de fruits et légumes abondés par les cultivateurs locaux. Sur une grande table sont alignés des paniers garnis : des cadeaux fournis par des entreprises de Pont-Evêque et destinés à être emportés par les gagnants de la tombola : l’épicerie « Au Bonheur Partagé » a fêté mardi 19 juin le premier anniversaire de sa création dans une joyeuse effervescence.

Il y a un an, très précisément le 14 juin 2017, le conseil municipal que préside Martine Faïta, Maire de Pont-Evêque, décidait en effet de mettre fin à l’épicerie sociale qui existait au sein de la commune et de créer un nouveau lieu de vie sortant des canons ordinaires.

Montée Lucien Magnat, au cœur de la commune, l’épicerie « Au Bonheur Partagé » était née.

Une responsable était choisie, une jeune-femme au sourire omniprésent : Martine Puppo. Deux bénévoles, Jeanine et Marie-France, se portaient candidates pour l’assister au quotidien, ainsi que d’autres bénévoles, pour aller chercher les produits chez les fournisseurs par exemple.

Sur cinquante mètres carrés, « Au Bonheur Partagé » est une vraie épicerie qui propose au moins 600 références : des légumes frais au fromage en passant par la viande, la charcuterie, les laitages, des bonbons prisés par les enfants à la sortie des écoles, les boissons, les cosmétiques, etc… ainsi que des produits vendus en vrac.

De nombreuses propositions de produits bio en sus et une volonté pour les légumes frais : « nous privilégions la proximité et nous nous approvisionnons en circuits courts », explique Martine Puppo.  De temps à autres, des légumes oubliés ou des fruits moins conventionnels comme la courge bleue ou la christophine font aussi leur apparition sur les étals.

Chaque semaine un produit frais est mis en avant. Comment le savoir ? Il suffit de consulter la page Facebook de la ville (@PontEveque38).

Bref, en apparence, une épicerie classique proposant tout ce dont on a besoin à la maison.

Une différence de taille cependant, selon la volonté municipale, propriétaire des lieux : les prix sont alignés sur les moins chers du marché, en l’occurrence, ceux des hypermarchés.

C’est à la fois une épicerie sociale. Sans que personne ne le sache, hormis la caisse de l’épicerie qui a intégré les noms, les personnes en difficultés envoyées par les services sociaux paient leur approvisionnement 50 % moins cher que le prix affiché, « sans être stigmatisées » se félicite Martine Faïta, Maire de Pont-Evêque.

Mais c’est aussi une épicerie solidaire, ouverte à tout le monde. « Il y a encore beaucoup de gens à Pont-Evêque qui pensent que nous ne sommes ouverts que pour certains. Non, nous sommes ouverts à tout le monde : il faut que cela se sache ! », lance avec son large sourire Martine Puppo.

Solidaire ? Cette épicerie le prouve chaque jour en livrant gracieusement à domicile les épiscopontains âgés ou handicapés.

L’existence de cette nouvelle épicerie commence tout de même à se savoir : il suffisait donc de constater l’animation dans et devant l’épicerie lors du premier anniversaire de cet établissement, à nul autre pareil.

Pour preuve : selon Martine Faïta, Maire, l’équilibre économique, objectif visé, n’est plus très loin. « Je suis contente-explique-t-elle-l’objectif a été atteint, nous avons réinstallé une épicerie traditionnelle à Pont-Evêque et elle se développe bien car nous nous dirigeons vers l’équilibre financier, grâce à la mobilisation de chacun… ».

L’investissement pour créer cette épicerie, soit 25 000 euros a été porté par le Département de l’Isère, à hauteur de 15 000 euros et par la municipalité, pour le reste.

Un faible investissement au demeurant, au regard des multiples avantages et de l’animation que cette épicerie a apporté à la commune.



Coordonnées :


72 Montée Lucien Magnat

04 74 20 64 95