Foc Transmissions




Dirigée par Bernard et Christian Drevet, Foc Transmissions, une PME industrielle viennoise ne manque actuellement pas de projets dans ses cartons.

La collaboration avec une start-up de Grenoble pourrait l’amener à fournir des multiplicateurs de vitesse avec les engrenages d’hydroliennes fluviales, destinées à être installées dans les fleuves ou dans les estuaires. Si cette jeune-pousse voit ses efforts récompensés, cela pourrait représenter un marché de deux cents hydroliennes par an. Et de nombreux multiplicateurs de vitesse pour l’entreprise viennoise.

Un autre marché qui est en train de repartir après Fukushima, celui de la nouvelle génération de centrales nucléaires plus sûres : les EPR. Foc Transmissions a fourni pour EDF ceux de la centrale en construction de Flamanville. Elle pourrait bénéficier des marchés d’autres EPR annoncés : en Grande-Bretagne, notamment et en Chine.

Dernier en date, le projet FOST lancé avec le pôle de compétitivité rhônalpin Viameca est lui aussi riche de promesses. Il vise à développer un frein de sécurité pour les systèmes de levage utilisés dans l’industrie. Un projet extrêmement innovant qui vise à diminuer le plus fortement possible les 21 272 accidents de travail recensés en 2010 dans ce domaine, derniers chiffres connus.

Tous ces projets se chiffrent en millions d’euros potentiels chacun. S’ils aboutissent, ils pourraient bien booster l’activité de la société viennoise.

Le seul projet FOST (Frein Opérationnel de Sécurité Pour Treuil de Levage), lorsqu’il verra le jour, devrait permettre la création d’une vingtaine d’emplois pendant et après le projet.

A comparer avec les quarante-deux salariés actuels de cette société dirigée par Bernard et Christian Drevet, qui a réalisé l’année dernière 5 millions d’euros de chiffre d’affaires dont plus de la moitié effectué à l’international.

Née en 1895, Foc Transmissions est le fruit d’une longue histoire industrielle. Cette société était à l’origine implantée dans le quartier de Vaise à Lyon. Elle faisait partie des cent quarante constructeurs automobiles recensés alors dans la région lyonnaise.

Elle s’est installée avenue Beauséjour à Vienne dans les années cinquante pour fabriquer des réducteurs de vitesse, des produits standards élaborés en grande série. Elle s’est ensuite installée dans une usine toute proche d’où elle toujours située et qui accueillait des ateliers de confection de chemises (Delphina).
Au début des années 2000, la mondialisation passe par là. Les grandes séries sont concurrencées par des produits d’Asie ou des pays de l’Est, amenant l’entreprise à rechercher un nouveau modèle économique.

Foc abandonne alors la production en série pour proposer des produits de niche et les services qui vont avec. « Le cœur de notre métier est l’engrenage. Autour de ce cœur de métier, nous proposons l’ingénierie et le service », décrit Bernard Drevet.

L’activité ingénierie a ensuite été rejointe par des propositions de maintenance. « Il existe beaucoup de sites industriels qui ont développé des mécanismes très complexes qu’il faut entretenir : ce qui nous permet de développer cette activité, notamment à l’export », se félicite le dirigeant.

Tous ces projets en cours devraient susciter un nouvel investissement : la création d’un centre de tournage pour pouvoir répondre aux commandes, « le tout associé à des moyens de production modernes », précise Bernard Drevet qui envisage aussi d’embaucher un cadre export et de jeunes ingénieurs pour pouvoir faire face aux perspectives de développement de l’entreprise.

Qui a dit qu’en France l’industrie n’avait pas d’avenir ? L’exemple de Foc Transmissions et d’autres d’ailleurs, prouve qu’un regain est possible après la crise que nous venons de traverser.

« Si ces projets aboutissent, le seul risque qui nous guette est de nous retrouver à l’étroit dans nos locaux actuels de 3 000 m² », souligne Bernard Drevet. C’est tout le mal qu’on souhaite à cette entreprise qui regarde l’avenir avec optimisme.



Coordonnées :


Foc Transmissions

7 Rue du 11 Novembre

38200 Vienne

Tel : 04 74 53 25 90

site web : https://www.foc-transmissions.fr/