JRPV




La  pépinière d’entreprises de Vienne accueille sa première société de recouvrement de créances, JRPV, créée par Michel Poso.

Un nouveau service pour les entreprises vient de voir le jour à Vienne : il propose aux TPE et PME de recouvrer leurs créances, les factures payées tardivement constituant souvent un casse-tête pour les petites structures. JPRV, cette nouvelle entreprise que vient de lancer Michel Poso est installée au sein de la pépinière de l’Espace Saint-Germain.

Les grosses entreprises ou les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) ont en général leurs propres services de recouvrement de créances. Pas les TPE (moins de dix salariés), ni même les PME de petite taille.

De ce fait, elles ont (trop) souvent de l’argent dehors. « 25 % des dépôts de bilan ont pour origine des retards de paiement, tandis que…98 % des entreprises sont confrontées à des retards de paiement », pointe Michel Poso, 55 ans.

Après avoir passé une bonne partie de sa carrière dans des entreprises spécialisées dans le recouvrement, ce Viennois de naissance vient de s’installer au sein de la pépinière d’entreprises de Vienne, pour justement proposer ce type de services aux petites entreprises.

Depuis le 1er octobre 2018, il est le seul à Vienne à offrir ce type de prestation aux entreprises de petite taille pour les accompagner à recouvrer efficacement leurs factures.

En bonne logique, il a baptisé son entreprise « JRPV », soit « Je Relance Pour Vous ».

S’appuyant sur son expérience de responsable d’un service-client/recouvrement d’une entreprise spécialisée ; mais aussi d’un service de crédit-manager gestion du crédit inter-entreprises au sein d’une autre entreprise, il met désormais tous ses outils à dispositions de ses clients, TPE, PME, artisans, professions libérales.

Il détaille les différentes phases qu’il met en œuvre pour accompagner ses clients. « J’effectue d’abord une pré-relance afin de m’assurer avant l’échéance que la facture a bien été reçue et traitée chez leur client, qu’il n’y a pas de litige, et qu’elle sera bien payée à l’échéance », explique-t-il.

Il s’assure ensuite que chaque facture émise soit relancée dès le retard constaté, et ensuite payée dans les meilleurs délais.

Les retombées pour ses clients ? « L’accompagnement que je propose permet de faire baisser le montant du poste client des entreprises, d’améliorer leur trésorerie, de réduire les impayés grâce à des actions préventives et un suivi régulier, et ce qui ne gâche rien, de préserver la relation commerciale… ».

Michel Poso liste également deux retombées annexes non négligeables : « L’activité de recouvrement telle que je la pratique permet à l’entreprise d’avoir une meilleure relation avec sa banque tout en diminuant ses frais bancaires, mais aussi tout en ayant une meilleure relation avec ses fournisseurs, via une augmentation de leur ligne de crédit. Ce qui de facto,  offre la possibilité à l’entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires et d’accélérer  sa croissance… ».

Comment ça marche ? Il signe avec ses clients une convention où sont indiqués les engagements pris de part et d’autre. Il se rémunère ensuite via un pourcentage du chiffre d’affaires encaissé.

Au total donc, un nouvel outil mis à disposition des petites entreprises de la région qui devrait se révéler fort utile.

Il faut en effet regarder la réalité en face : en moyenne en France, 68 % des entreprises règlent leurs factures en retard.

Seul un tiers d’entre elles respectent la loi LME qui fixe les délais de règlements contractuels maximum, à compter de la date d’émission de la facture.

Michel Poso n’est pas prêt de fermer boutique !



Coordonnées :


07 85 43 31 31

michel.poso@jrpv.fr