SES Europe




Tous deux spécialistes des ondes électromagnétiques, leur métier consiste à les traquer. Les plus connues sont celles qui font l’actualité (émises par les antennes relais des opérateurs téléphoniques).

Celles dont ils s’occupent sont, elles, produites par les trains, les lignes haute-tension, voire les centrales nucléaires ou les barrages hydro-électriques, mais sont aussi émises sur les chaînes de fabrication dans le cadre de process de production dans les usines.

Rien ne prédestinait ces deux trentenaires à créer leur entreprise. Ils se sont rencontrés lorsqu’ils travaillaient sur le projet Iter de Cadarache, un projet futuriste qui vise en quelque sorte à mettre le soleil en bouteille, via notamment l’utilisation d’ondes électromagnétiques extrêmement puissantes.

C’est à cette occasion qu’ils rencontrent les responsables d’une des sociétés travaillant sur ce projet : la société Canadienne SES créée par un Universitaire reconnu qui leur propose alors de créer la filiale européenne de ce Groupe. Un magnifique challenge qui leur est proposé. SES était en effet présent aux Canada, aux USA, en Chine, mais pas en Europe.

La filiale est dotée d’un capital de 240 000 euros et ne démarrent pas de zéro : la société-mère avait déjà dans son portefeuille-clients près de cent-cinquante entreprises : quatre en France, seulement ; mais quarante en Grande-Bretagne, une vingtaine en Espagne, etc.

Du fait de la loi Grenelle І, les pollutions électromagnétiques doivent désormais être combattues : il y a risques pour les personnes, les animaux, mais aussi pour les matériels.

Le marché qui les attend est donc vaste. C’est la raison pour laquelle ces deux jeunes gens qui ont quitté un job confortable et bien rémunéré pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale visent dès l’année prochaine un chiffre d’affaires de 180 000 euros pour leur premier exercice, de 250 000 euros pour le second, puis de 300 000 euros dès la troisième année. Avec embauches à la clef.

Cette start-up débute donc sous les meilleurs auspices : un capital non négligeable, un marché en croissance, déjà des clients en portefeuille et de surcroît, un encadrement compétent-celui de la pépinière- pour les accompagner dans la gestion, leur point faible, reconnaissent ces spécialistes des ondes…



Coordonnées :


SES-Europe

30 avenue du Général Leclerc

Espace Saint Germain - Bâtiment L'Ellipse

38200 Vienne

Tél : 04 26 05 33 18